De 2020 Yokohama Triennale le 3 juillet 2020 au 11 octobre 2020 Yokohama Triennale 2020 Yokohama Triennale

AfterGlow

Concept


Yokohama Triennale 2020

Directeur artistique

Moyens Raqs collectif

 

Partager nos sources

 

Blanc bruit

 

Dans les jours de télévision analogique, lorsque les signaux de l'émission sont allés fermé-air, nous regarderions ce qui a été appelé 'blanc bruit' sur nos écrans de la télé. Il y avait un confort étrange dans été perdu dans ce blanc bruit. C'était possible de vérifier et imaginer n'importe quoi et tout dans son minimalisme psychédélique. Le bruit électronique était une sorte de chimère optique éphémère et nous avons recherché des modèles dedans et avons vu des fantômes. Cet écran dysfonctionnel est devenu un genre de fenêtre sur un paysage hanté.

 

Ce qui nous alors ne savions pas était cela dans chaque pièce de télévision analogique, le blanc bruit contient une fraction de radiation de l'origine de la micro-onde cosmique partie partout du Grand Coup. Nous ne savions pas que ce que nous regardions avait émané au commencement de temps. Chaque explosion a une fuite un reste enthousiaste, une dernière lueur ou un signe qui le manifeste surtout dans le moment lorsque le signal sort.

 

 

Soin lumineux

 

L'univers explose tout le temps. Les explosions primordiales relaient encore leurs ondes de choc, en provoquant répéter des sous-explosions, chacun avec leur propre morceau de charge radioactive. Les rayons de soleil induisent quelque espèce corail pour réagir à la toxicité des vagues ultraviolettes du soleil. En retour, ils émettent leurs propres morceaux de bio-florescence photo protecteur . beaux modèles lumineux qui finissent par éclairer, se soucier pour, et protéger l'organisme de radiation solaire stressante.

 

Quelque jour, quelques biologistes d'astro penseraient, que cette signature de bio-florescence pourrait nous guider pour comprendre des formes étrangères de vie dans les planètes d'exo a exposé à la radiation solaire sévère de leurs propres soleils géants. Coraux ancré dans le fond océanique du Monde qui s'éclaire dans la conversation avec notre Soleil distant rends-le possible pour nous enquêter sur la nature de vie dans les autres mondes, avec leurs soleils.

 

Vie, l'univers, le monde et le temps de chaque jour désagrége et est ré-constituée à travers actes innombrables, incrementally qui ré-construit à travers soin lumineux. Les minutes cassées sont raccommodées dans la dernière lueur du débris toxique de temps. La vie est une autodidacte lumineuse.

 

 

Un bosquet

 

Un juin pluvieux après-midi en 2007, Kimitsu Nishikawa . un ouvrier informel itinérant 67 années vieux, un 'ouvrier du jour' qui vivait dans bedsits bon marché dans le voisinage Kotobuki de Yokohama, en gagnant une vie principalement comme un docker dans le Yokohama docks.looked au ciel couvert et a ri un grand rire comme il a parlé à l'anthropologiste, Tom Gill.This est ce qu'il a dit:

 

 

L'oeuf cosmique dans le diagramme est une idée que j'ai pris de Deleuze et Guattari.
Nous naissons . mais reste immature; . former pour dix, vingt ou trente années, et alors nous avons une deuxième naissance! Bien qu'il y ait quelques gens qui accomplissent l'éclaircissement dès qu'ils naissent…… Dans mon propre cas, je n'ai pas là cependant.……Nous faisons partie de l'univers, mais en même temps nous créons l'univers ……

 

 

Comme un sage prolétarien, un philosophe des chantiers navals, Nishikawa nous offre une source immense de didacticism d'auto et d'une conscience transversale confiante née et a ancré dans les rues de Yokohama.

 

L'héritage de Nishikawa devient un 'source' pour nous. Un 'source' est un point de référence; un groupe des actes concentrés, les matières et les traces riche dans la métaphore et indices investigateur. Ici, le 'source' nous donne l'énergie d'enquiry de moi et examen aussi bien que d'érudition à travers un ébouage intense de matière culturelle et intellectuelle autour de nous, et un processus d'éveiller, sans maîtres. Les sources permettent la fabrication d'un non-rivalrous, position égalitaire entre les plusieurs arcs, les visions et les déclarations, et autorisent pour eux à jouer avec et infecte l'un l'autre.

 

Les sources attirent d'autres sources, et itinéraires de la construction de voyage, de mouvement, de changements dans l'accentuation, de variations mineures et modulations majeures. et itinéraires de la construction de voyage, de mouvement, de changements dans l'accentuation, de variations mineures et modulations majeures. Dans le monde vari axial d'aujourd'hui, cela fait pour un champ flexible d'interprétation et une collision d'humeurs. Nous avons trouvé que les moteurs de création et excavation peuvent être produits à travers un poser en couches de sources, et un épaississement de leurs itinéraires, pendant le long processus délibératif de faire d'un triennal.

 

Nous offrons distant et spectateurs du proximate, auditeurs et lecteurs des 7e Yokohama Triennale en 2020 une collection de sources. Ceux-ci sont tirés des périodes différentes, les milieux culturels et les géographies et sont écrits par individus et collectivités qui auraient aimé la vie. Ceux-ci combinent un patchwork d'étincelles et incandescence qui peuvent éclairer le voyage sur que les artistes et voyageurs de co embarquent. Les sources guident, informe, inspire et crible nos conversations des artistes, conservateurs, écrivains, et tout le monde s'est intéressé autrement à ce voyage spécifique. Ils agissent comme catalyseurs qui nous provoquent pour penser, allumer, apprendre, et désapprend.

 

Trembloter lumière

 

Il y a plus de cent années, une femme a nommé Hariprabha Mallik a laissé un village au Bengale de l'est (maintenant Bangladesh) à accompagner un étranger l'homme avec qu'elle était tombée dans l'amour, un négociant itinérant nommé Takeda. Elle a navigué avec lui à Japon et l'a trouvée dans un nouveau monde qui a surpris et l'a enchantée. Elle savait à côté d'aucun japonais et en premier pourrait communiquer seulement dans le silence. Ses rencontres avec la famille et amis de l'homme elle avait voyagé la moitié du monde pour être avec, gauche une marque sur elle. À nous, ils paraissent allumés par une lumière d'une femme qui lui apprend à devenir une partie d'un nouveau monde.

 

Un ami, l'artiste et philosophe Svetlana Boym, ont écrit au sujet d'un genre de lumière dans son essai 'Scénographie d'Amitié.'

 

……et, dans la situation extrême, homme et la femme allume lumière et émet de "lumière qui est beaucoup faible pour être incertain, et secouer fréquemment" pour briller plus que donné un peu de temps ……. "Homme et la femme reflète l'un l'autre éclats de lumière sans se soucier de la naissance" et l'espace de cette lumière est une qualité d'être humain et espace qui consistent en l'amitié qui donne de lumière dans le monde du résultat dans que nous vivons. En d'autres termes, l'amitié n'est pas distinctness ou l'obscurcir dans tout et est pour jouer dans la conspiration avec une ombre. Le but est ne te glorifie pas éclaircissement et, ne chercher pas la vérité aveugle, est pour chercher luminosité et fidélité pour venir à travers soudainement.

 

Hariprabha a écrit:

 

……Un par un beaucoup de gens sont venus nous rencontrer. Jeune ou vieux, ils ont enlevé leurs chapeaux, se sont assis sur les genoux pliés et ont courbé à l'un l'autre dans les salutations. …… Ils se sont présentés salué l'un l'autre, se renseigné sur notre santé, a donné merci et a exprimé leur joie à nous rencontrer. À chaque échange de question et répond, il a été supposé courber trois ou quatre fois à l'un l'autre. Depuis que je ne parlais aucun japonais, j'ai courbé silencieusement.……

 

Si tu ne sais pas comment dire quelque chose à un étranger tu peux luire encore, comme on fait transpirer après le labour d'un jour, ou même seulement part ton ombre avec eux, créer un contour de lumière dans l'espace étroit où ton ombre hésite juste à rencontrer le leur.
Une forme de connaissance grandit hors de la bousculade d'expériences intraduisibles.

 

 

Une non-encyclopédie

 

Dans le Moyen-Age il y a une circulation d'idées, images, histoires et concepts entre Sud, Western et Asie Centrale et Chine, Corée, Japon. Il est porté par les autodidactes itinérants. moines, penseurs hétérodoxes, négociants, marins, pèlerins, fugitifs et esclaves.

 

Explication de la méthode qui eux évite, et
d'éléphants, leur mort dans l'état de rut, leurs conditions et leurs maladies;
Musique, mélodie, mode, 108 rythme, chaques points bons et mauvais,……Je l'explique de ceci
14 maisons qui ont été données de voyage mystérieux, méditation, extase, miracle, Sufi,……Je l'explique de ceci

 

Al Nuj.m - 'ul.m (Étoiles des Sciences), une 16e astronomie du siècle manuel du royaume de Bijapur en Inde Du sud, propose étoile-regardant fixement comme une forme de médecine pour le soin d'amis. Le texte prend ses portées d'un mélange de concepts et entraînements qui proviennent dans Indic, arabe, Persianate, Turkic et corps sémites de travailler la connaissance.

 

de graine de l'ensemencement et jardiner, du vent de l'est et médecines pour animaux nuisibles causés par lui;
des sciences médicales, maladies, maladies……Je l'explique de ceci
d'Indien et Khurasani exerce de lutter, ses ruses, et leurs mode et manières.

 

Les termes éclairer le ciel de la nuit d'Inde Du sud émanent des vocabulaires de Postérieur, Khurasan, culture Uighur, Turkestan, Arabie, Grèce Ancienne, et ailleurs. Ils se branchent dehors et croix-féconde créant concepts comme ils bougent et proliferate.Spells et formulae sont lustrés en sanskrit, Turcs, Telangi et Farangi. Ils ne sont pas toujours traduits, mais toujours ont lustré dans un glossolalia en expansion de concepts. Les charmes et formulae sont lustrés en sanskrit, Turcs, Telangi et Farangi. Ils ne sont pas toujours traduits, mais toujours ont lustré dans un glossolalia en expansion de concepts.

 

de feux d'artifice et les plusieurs sortes et les chemins de les faire;
de parfums de la fabrication, les méthodes de lui et les variétés et genres de lui.

 

D'almanachs étoile-regardant fixement à écrire des systèmes, nous pouvons voir un monde éclaire ses coins distants à travers l'intrinsèque et énergies envahissantes d'absorption hétérogène. Joue ce pont les distances vastes ont des significations énormes et durables. La "Table des matières" de ce texte remarquable est un atlas d'un univers dont ne sait pas de limites internes ou externes le connaissable et les imaginé.

 

de l'interprétation de rêves et une description de rêves vrais et faux.

 

Dans l'univers expansif d'al Nuj.m - 'ul.m, il n'y a rien si grand ou proximate que ce n'est pas aussi simultanément petit ou distant par rapport à quelque chose d'autre. Il y a une acceptation d'un tissu délicat d'actions. Chaque acte créatif, chaque enquête peut être une source de transformation; chaque transformation décrit un moment qui peut informer une délibération.

 

de mètre poétique, rythmes, et quoi qu'est relié à poésie;
de fables et romances;
d'outils et instruments des habiletés de négociants et artisans.

 

Il n'y a pas de hiérarchies prédéterminées qui dictent qui mode d'entraînement qui forme de penser, quelle provenance culturelle ou historique est de moindre de plus grande signification. Tout le monde qui partage ce qu'elle sait, ou est curieux au sujet de ce qu'il ne sait pas, peut être un ami et peut s'occuper des amis.

 

Conseil de pêcheurs

 

Shimomura Osamu était un vivre seize années vieux dans les limites de Nagasaki quand la bombe atomique est tombée sur la ville en août 1945. Il ne pourrait jamais oublier l'éclat de l'éblouissement de l'explosion et rappelle perdre sa vision temporairement. Il a trouvé une façon de penser au sujet du rapport entre lumière et vie pour le reste de sa vie et est allé faire des recherches sur bioluminescence, la lumière qui luit dans les choses vivantes. Il a commencé à étudier la chimie organique, en faisant des recherches sur la luminescence d'un genre de crevette su au Japon comme umi-hotaru ou 'luciole de mer.'

 

C'est recommandé de chercher le conseil et aide de biologistes……océanographes, pêcheurs [.].

 

Les découvertes les plus importantes de Shimomura sont venues plus tard et ont été faites avec l'aide de dix mille méduse chacun de qu'il a étudié avec soin. Ce n'est pas surprenant il a préconisé l'amitié avec les pêcheurs.

 

Sa recherche sur Green Fluorescent Protéine (GFP), un marqueur génétique de bioluminescence qu'il a isolé dans victoria Aequorea, ou la Méduse du Cristal, trouve une application pratique dans le développement d'une méthode d'indexer des niveaux de toxicité et pollution dans les corps de l'eau à travers le 'expression' a fourni par 'les créatures .The de gènes du journaliste qui étaient 'transfected' avec le 'gènes du journaliste est devenu expressif, comme en eux pourrait être stimulé à 'incandescence "en réponse à la présence de matières toxiques. Cette technique, inoffensif lui-même, est devenu une sonde de bio, un journaliste vivant et outil vital dans l'entretien de la santé d'écosystèmes aquatiques. Les créatures qui étaient 'transfected' avec le 'gènes du journaliste est devenu expressif, comme en eux pourrait être stimulé à 'incandescence "en réponse à la présence de matières toxiques. Cette technique, inoffensif dedans, est devenu une sonde de bio, un journaliste vivant et outil vital dans l'entretien de la santé d'écosystèmes aquatiques.

 

 

La fente

 

Les coraux luisent pour contrecarrer le poison de radiation ultraviolette et la méduse cristalline est moissonnée pour 'gènes du journaliste aider détectent la toxicité: Il y a un rapport entre le lumineux et le toxique.

Que rien qui ne vit pas besoin ne s'inquiète d'une toxine. Les conditions qui permettent aux cellules vivantes de grandir sont accompagnées par les circonstances qui causent leur déchéance. L'environnement, promenade interne ou stimulus externes qui déchéance des causes pour devancer ou arrêter l'augmentation sont appelés la toxicité.
Ce peut être du poison, ce peut être pollution, ce peut être une cure, ce peut être du gaspillage et ce peut être augmentation fugitive.

 

Les toxines deviennent aussi la fondation de la systématisation d'exclusion et hiérarchie. Nous pouvons apprendre à ne pas répéter le non-penser profond de civilisation Indic sur la relation de toxines et vie sur qui ont porté . et continue encore milliers .for d'années. La toxicité a été faite un fardeau qui doit être porté par un grand nombre de gens, pendant que quelques peuvent se garder pur. La tâche difficile de garder la biosphère propre d'odeur nauséabonde et du poison qui survient de faecal ou matière morte était donc a divisé. La manutention de mort, de maladie infectieuse, d'être humain et gaspillage animal, et des restes de production n'était pas pour les gens avec temps, pouvoir et richesse.

 

Le partage d'ombres a été éteint.

 

Le soin de vie et le soin de moi n'est pas possible sans soin avec la toxicité. Nous devons penser au sujet de substance résiduelle qui cycle de leur maladie, chair morte, production et consommation avoir des enregistrements dehors. Nous devons penser au sujet de notre maladie, notre rebut et nos restes des cycles de consommation Nous devons penser au sujet de notre maladie, notre rebut et nos restes des cycles de consommation masqué comme destin. masqué comme destin. La division de la luminosité de soin des ombres du toxique est nuisible au futur de vie sur cette planète.

 

 

Incandescence toxique

 

Un effet mystérieux du fondre d'un réacteur nucléaire est une sensation de lumière enthousiaste que peut être éprouvée par les êtres humains mais ne peut pas être vue devant ses yeux. C'est attribuable à un phénomène connu comme Radiation .erenkov dans quelles particules qui peuvent voyager plus vite que la lumière est émise par un fondre nucléaire ou un 'incident du criticality.' Ces particules réagissent réciproquement avec le liquide dans l'humour vitreux de l'oeil humain pour créer un 'incandescence bleue' ce peut être 'expérimenté' intérieurement par le nerf optique et a transmis comme une sensation de lumière au cerveau, sans être 'vu' comme un extérieurement phénomène optique observable parce que ces particules bougent plus vite que lumière. C'est comme si l'oeil sentait une lumière, là-bas, devant lui, c'était néanmoins pas 'dans' l'environnement des témoins humains. C'est comme si l'oeil sentait une lumière, là-bas, devant lui, c'était néanmoins pas 'dans' l'environnement des témoins humains.

 

Cette incandescence, beau pourtant c'est, est aussi un marqueur de radioactivité toxique qui est éprouvée comme une vision. Cette incandescence spectrale, spectrale est dite pour avoir été éprouvé par gens qui ont fonctionné dans la Centrale nucléaire Fukushima dans les conséquences de l'accident nucléaire. Dans notre compréhension, la toxicité de notre temps doit être rencontré avec une culture de cette incandescence spectrale. L'artiste essaie de sentir cette luminosité, sa beauté et son danger afin que nous puissions voir le fondre qui se passe autour de nous tout le temps et nous enseigne comment survivre. et se développer. Nous devons commencer à penser à vie avec la toxicité et avec la connaissance de soi que le banissement est une folie.

 

Antashira, un intraduisible

 

Un antashira du mot bengalis peuvent être utilisés pour parler d'un courant intrinsèque et pervasiveness qui crée une couche sensorielle qui coule dans nos vies journalières. les ontoshira ont ressemblé à neurologic courant d'énergie comme "esprit." Antashira est comme les courants d'énergie du système nerveux, comme qi. Il façonne la vie dans toute son extensibilité. Aujourd'hui, les besoins mondiaux de tirer de l'intérieur alimentation, inspiration et force antashira varié nos forces intrinsèques envahissantes, ce courant entre tout de nous comme nous ré-façonnons des rapports entre le microcosme de vies singulières la vie suivie de la planète, et le macrocosme de l'univers.

 

 

Yokohama Triennale 2020 commencer avec l'Epis.dos

 

Quelquefois nous oublions le fait simple qu'il y a approximativement 1000 jours entre deux Triennials.We veuille considérer quelque partie de ces jours comme un passage où beaucoup de (du monde entier) considération, scrute et demande-toi sur les plusieurs impulsions qui façonnent cette édition spécifique. En développant notre conversation, nous pourrions adoucir des partitions dures entre discours et entraînement, recherche et art faire, le mineur et le majeur, dissimulation et révélation, et comme ils sont joués. Cette conversation a besoin de courir à travers les oeuvres d'art de chemin et déclarations est anticipé, absorbé, et a relayé. Nous voulons considérer quelque partie de ces jours comme un passage où beaucoup de (du monde entier) considération, scrute et se demande sur les plusieurs impulsions qui façonnent cette édition spécifique. En développant notre conversation, nous pourrions adoucir des partitions dures entre discours et entraînement, recherche et art faire, le mineur et le majeur, dissimulation et révélation, et comme ils sont joués. Cette conversation a besoin de courir à travers les oeuvres d'art de chemin et déclarations est anticipé, absorbé, et a relayé.

 

Cette conversation a besoin de courir à travers les oeuvres d'art de chemin et déclarations est anticipé, absorbé, et a relayé. Le mot qu'Epis.do est choisi de considérer ce qui se passe lorsqu'une scène saisit l'attention d'un temps. Par exemple, ce qui se passe lorsque nous témoignons un changement soudain de température? Qu'est-ce qui se passe si nous essayons de considérer une éclipse à travers un ciel sur-allumé? Ou, ce qui se passe quand un synchronisme improbable paraît entre instruments sans rapport?

 

L'Epis.dos tissera dans exubérances de production artistique collective réflexions tranquilles et spéculation sur les matières, associations cependant former dans un futur pas si distant, traversals de mondes soniques, enquêtes dans surfaces dures d'infrastructure et gaspille, curiosités au sujet d'actes impressionnants dans les arènes de sport……. et compte le "temps d'intermédiaire", un temps aux 1000 jours prochains.

 

Invité à Epis.dos est artistes, conservateurs, cineastes, danseurs, musiciens, artistes et futuristes parmi autres. Ils expérimenteront dans rassemblements qui jouent des propositions historiques improvisées, risque des histoires incertaines, élabore sur itinéraires d'idées et écoute des sons écologiques et historiques d'autres moments. risque des histoires incertaines, élabore sur itinéraires d'idées et écoute des sons écologiques et historiques d'autres moments.

 

Pendant que l'exposition de Yokohama Triennale 2020 est site - et temps spécifique, Episodos prendra part Yokohama aux conversations avec communautés différentes de sites temporels disparates à travers leurs propres moyens.

 

L'Epis.dos commencera à Yokohama en novembre 2019 avec Epis.do 00 "Partage Nos Sources. " Les événements alors déménagent à Hong-Kong, à New Delhi, et à Johannesburg commencer des conversations sur Justice Discursive et alors déplier intensivement à Yokohama pendant la phase d'exposition du Triennale juillet initial commencement 2020.

 

 

[Yoshiyuki Sugawa raisonnent]


Références à "partager nos sources":

Le Grand Coup Joue à la télé

https://www.nasa.gov/vision/universe/starsgalaxies/cobe_background.html

 

Jack T. O'Malley-James et Lisa Kaltenegger, Mondes Biofluorescent" – II. fluorescence Biologique induite par Évasements UV stellaires, un nouveau biosignature temporel", Avis Mensuels de la Société Astronomique Royale, Volume 488, Publient 4 (octobre 2019), pp. 4530.4545.

 

Tom Gill, Yokohama Street Life: The Precarious Career of a Japanese Day Laborer [Asia World Series of Publications] (London: Lexington Books, 2015).

Les extraits de la phrase japonais Tom Gill que "monde d'emploi journalier philosophe Norimitsu Nishikawa de ...... - - Kotobukicho (2013, ...... publication) tous les jours."

 

Svetlana Boym, "scénographie d'amitié", Cabinet, publie 36 "amitié (hiver 2009-2010)"

Online article: http://www.cabinetmagazine.org/issues/36/boym.php) (Tomoko Shimizu raison)

 

Hariprabha Takeda, Bongomohilar Japon Jatra (le voyage d'UNE Femme bengalie à Japon), en premier publié dans Dhaka, 1915. Reprinted by Sahitya Prakash Publishers, Dhaka, 1999. English translation from Bengali by Debjani Sengupta, commissioned for Yokohama Triennale 2020.

..... Takeda "description de voyage à Japon d'une certaine "femme de Bengale".. " No. 10 (Kei Tomii raisonnent, 1999, .....)

 

Emma Flatt, "La Qualité d'auteur et Signification de l'al Nuj.m - 'ul.m: UNE Encyclopédie Astrologique de seizième-siècle de Bijapur", Journal de la Société Orientale américaine, Vol. 131, No. 2 (avril-juin 2011), pp. 223-244.

 

Osamu Shimomura, "Conseil à Étudiants Qui sont Intéressés à Étudier la Chimie de Bioluminescence", Bioluminescence: Chemical Principles and Methods (Singapore: World Scientific Publishing, 2006), pp. 375.378. (Aki Hoashi raison)

 

Moyens Raqs collectif, "la division égale de toxicité", Livemint (29 majestueux, 2018)

Online article: https://www.livemint.com/Leisure/JuxEvOeT79uyhy5q75DRbI/Raqs-Media-Collective-dreams-of-an-equal-division-of-toxicit.html

 

E.D. Clayton, Anomalies of Nuclear Criticality, Revision 6 (Washington: Pacific Northwest National Laboratory, 2010).

 

C'est 15.17, 2014 dans Kimura, Toshihiro Takatsuji, Koji Uchiyama, Yukako Komasa, Akiko Kitamura, Hitoshi Sato, Michael Buzinny, "Situation Courante et Défis à Fukushima: Dimensions Pratiques de Contamination de la Radiation après Fukushima Daiichi "Accident de Centrale électrique nucléaire, a présenté aux 20e IMEKO TC4 symposium International et 18e Atelier International sur Modélisation ADC et Recherche de l'Essai sur Mesure Électrique et Électronique pour l'Amélioration Économique, À Benevento, Italie, septembre.
Online article: https://www.researchgate.net/publication/266140667_Current_Situation_and_Challenges_at_Fukushima_Hands_on_Measurements_of_Radiation_Contamination_after_Fukushima_Daiichi_Nuclear_Power_Plant_Accident

Yokohama Triennale 2020

Artistic director

Raqs Media Collective

 

SHARING OUR SOURCES

WHITE NOISE

 

Dans les jours de télévision analogique, lorsque les signaux de l'émission sont allés fermé-air, nous regarderions ce qui a été appelé' blanc bruit' sur nos écrans de la télé. There was a strange comfort in getting lost in this white noise. It was possible to see and imagine anything and everything in its psychedelic minimalism.
The electronic noise was a sort of ephemeral optic chimera, and we looked in it for patterns, and saw ghosts. This dysfunctional screen became a kind of window onto a haunted landscape.

 

What we did not know then was that in every patch of analog television, white noise contains a fraction of cosmic microwave background radiation left over from the Big Bang. We did not know that what we were viewing had emanated at the beginning of time. Every explosion leaks a glowing residue, an afterglow, or a sign that manifests itself especially in the moment when the signal goes out.

 

LUMINOUS CARE

 

The universe explodes all the time. Primeval explosions still relay their shock waves, setting off echoing sub-explosions, each with their own bit of radioactive charge. Les rayons de soleil induisent quelque espèce corail pour réagir à la toxicité des vagues ultraviolettes du soleil. En retour, ils émettent leurs propres morceaux de modèles lumineux florescence de bio beaux photo protecteurs qui finissent par éclairer, se soucier pour, et protéger l'organisme de radiation solaire stressante.

 

Some day, some astro-biologists would think, that this signature of bio-florescence could guide us to understand alien forms of life in exo-planets exposed to the harsh solar radiation of their own gigantic suns. Coraux, ancré dans le fond océanique du Monde qui s'éclaire dans la conversation avec notre Soleil distant, rends-le possible pour nous enquêter sur la nature de vie dans les autres mondes, avec leurs soleils.

 

Life, the universe, the world, and the time of each day disintegrate and get re-constituted through innumerable acts, incrementally re-building through luminous care. Les minutes cassées sont raccommodées dans la dernière lueur du débris toxique de temps.
Life is a luminous autodidact.

 

A THICKET

 

Un juin pluvieux après-midi en 2007, ouvrier informel itinérant 67 années vieux Nishikawa Kimitsu-un, un 'ouvrier du jour' qui vivait dans bedsits bon marché dans le voisinage Kotobuki de Yokohama, en gagnant une vie principalement comme un docker dans les docks de Yokohama— levé les yeux vers le ciel couvert et a ri un grand rire comme il a parlé à l'anthropologiste, Tom Gill. This is what he said:

 

 

The cosmic egg in the diagram is an idea I took from Deleuze and Guattari. We get born from the cosmic egg but remain immature; nous souffrons et allons former pour dix, vingt ou trente années, et alors nous avons une deuxième naissance! Bien qu'il y ait quelques gens qui accomplissent l'éclaircissement dès qu'ils naissent… . Dans mon propre cas, je n'ai pas là cependant. … Nous faisons partie de l'univers, mais en même temps nous créons l'univers.

 

 

As a proletarian sage, a philosopher of the dockyards, Nishikawa offers us an immense source of auto-didacticism, and of a confident transversal
consciousness born and anchored in the streets of Yokohama.

 

L'héritage de Nishikawa devient un 'source' pour nous. Un 'source' est un point de référence; a cluster of concentrated acts, materials, and traces rich in metaphor and investigative clues. Ici, le 'source' nous donne l'énergie d'enquiry de moi et examen, aussi bien que d'érudition à travers un ébouage intense de matière culturelle et intellectuelle autour de nous, et un processus d'éveiller, sans maîtres.
Sources enable the making of a non-rivalrous, egalitarian stance between various arcs, visions, and utterances, and allow for them to play with, and infect each other.

 

Sources attract other sources, and build itineraries of travel, of movement, of shifts in emphasis, of minor variations and major modulations.
Dans le monde vari axial d'aujourd'hui, cela fait pour un champ flexible d'interprétation et une collision d'humeurs. We have found that engines of creation and excavation can be produced through a layering of sources, and a thickening of their itineraries, during the long deliberative process of making of a triennial.

 

We offer distant and proximate viewers, listeners, and readers of the 7th Yokohama Triennale in 2020 an array of sources. These are drawn from different periods, cultural milieus, and geographies, and are written by individuals and collectivities that have cared for life. These combine a patchwork of sparks and incandescence that can illuminate the journey that artists and co-travellers are embarking upon. The sources guide, inform, inspire, and riddle our conversations with artists, curators, writers, and everyone else interested in this specific journey. They act as catalysts that provoke us to think, to ignite, to learn, and unlearn.

 

FLICKERING LIGHT

 

Over a hundred years ago, a woman named Hariprabha Mallik left a village in eastern Bengal (now Bangladesh) to accompany a foreigner, the man she had fallen in love with, an itinerant merchant named Takeda. She sailed with him to Japan and found herself in a new world, which surprised and delighted her. She knew next to no Japanese and at first could only communicate in silence. Her encounters with the family and friends of the man she had travelled half the world to be with, left a mark on her. To us, they seem lit by a light of a woman teaching herself to become a part of a new world.

 

Un ami, l'artiste et philosophe Svetlana Boym, ont écrit au sujet d'un genre de lumière dans son essai "Scénographie d'Amitié":

 

… Dans circonstances d'extrémité, les illuminations ne viennent pas de concepts philosophiques mais du 'incertain, trembloter et lumière souvent faible' que les hommes et femmes allument et répandent sur la durée de vie donnée à eux. Cet espace lumineux où 'les hommes et femmes sortent de leurs origines et reflètent l'un l'autre étincelles est l'espace d'humaneness et amitié qui éclairent le monde d'apparences que nous habitons. In other words, friendship is not about having everything illuminated or obscured, but about conspiring and playing with shadows. Its goal is not enlightenment but luminosity, not a quest for the blinding truth but only for occasional lucidity and honesty

 

Hariprabha wrote:

 

One by one many people came to meet us. Young or old, they took off their hats, sat on folded knees and bowed to each other in greetings. They introduced themselves, greeted each other, asked about our health, gave thanks and expressed their joy at meeting us. At each exchange of question and answer, it was expected to bow three or four times to each other. Since I knew no Japanese, I bowed silently.

 

Si tu ne sais pas comment dire quelque chose à un étranger, tu peux luire encore, comme on fait transpirer après le labour d'un jour, ou même seulement part ton ombre avec eux, créer un contour de lumière dans l'espace étroit où ton ombre hésite juste à rencontrer le leur.

A form of knowledge grows out of the jostling of untranslatable experiences.

 

AN UN-ENCYCLOPAEDIA

 

In the Middle Ages there is a traffic of ideas, images, stories, and concepts between South, Western and Central Asia and China, Korea, Japan.
Il est porté par moines d'autodidactes itinérants, penseurs hétérodoxes, négociants, marins, pèlerins, fugitifs et esclaves.

 

A description –

 

of rare events, an account of their signs, and how to repulse them;
of elephants, their death in the state of rut, their conditions and their diseases;
of music, the melodies, modes, and 108 rhythms, and their merits and demerits;
of the mystical journey, meditation, ecstasies, miracles and fourteen houses given by the Sufis.

 

Al Nuj.m - 'ul.m (Étoiles des Sciences), une 16e astronomie du siècle manuel du royaume de Bijapur en Inde Du sud, propose étoile-regardant fixement comme une forme de médecine pour le soin d'amis. Le texte prend ses portées d'un mélange de concepts et entraînements qui proviennent dans Indic, arabe, Persianate, Turkic et corps sémites de travailler la connaissance.

 

of sowing seed and gardening, of the eastern wind and medicines for pests caused by it;
of the medical sciences, diseases, ailments, and a description of simple and compound medicines and their causes;
of Indian and Khurasani exercises of wrestling, its tricks, and their modes and manners.

 

Terms to illuminate the night sky of Southern India emanate from the vocabularies of Hind, Khurasan, Uighur culture, Turkestan, Arabia, Ancient Greece, and elsewhere. They branch out and cross-fertilize, creating concepts as they move and proliferate. Spells and formulae are glossed in Sanskrit, Turkish, Telangi, and Farangi. They are not always translated, but always glossed into an expanding glossolalia of concepts.

 

of fireworks and the various sorts and the ways of making them;
of making perfumes, the methods of it and the varieties and kinds of it.

 

From star-gazing almanacs to writing systems, we can see a world illuminate its distant corners through the intrinsic and pervasive energies of heterogeneous absorption. Acts that bridge vast distances have enormous and lasting significances. La "Table des matières" de ce texte remarquable est un atlas d'un univers dont ne sait pas de limites internes ou externes le connaissable et les imaginé.

 

of the interpretation of dreams and a description of true and false dreams.

 

Dans l'univers expansif d'al Nuj.m - 'ul.m, il n'y a rien si grand ou proximate que ce n'est pas aussi simultanément petit ou distant dans la relation
to something else. There is an acceptance of a delicate web of actions. Every creative act, every inquiry can be a source of transformation; every transformation describes a moment that can inform a deliberation.

 

of poetic metre, rhythms, and whatever is connected to poetry;
of fables and romances;
of tools and instruments of the crafts of traders and artisans.

 

There are no predetermined hierarchies that dictate which mode of practice, which form of thinking, which cultural or historical provenance is of lesser of greater significance. Everyone who shares what she knows, or is curious about what he does not know, can be a friend, and can care for friends.

 

ADVICE OF FISHERMEN

 

Shimomura Osamu was a sixteen-year-old living in the outskirts of Nagasaki when the atomic bomb dropped on the city in August 1945. He could never forget the blinding flash of the explosion, and recalls losing his vision temporarily. He found a way to think about the relationship between light and life for the rest of his life, and went on to research bioluminescence, the light that glows in living things. Il a commencé à étudier la chimie organique, en faisant des recherches sur la luminescence d'un genre de crevette su au Japon comme umi-hotaru ou 'luciole de mer.'

 

It is advisable to seek the advice and help of biologists, oceanographers, fishermen …

 

Les découvertes les plus importantes de Shimomura sont venues plus tard et ont été faites avec l'aide de dix mille méduse chacun de qu'il a étudié avec soin. It is not surprising he advocated friendship with fishermen.

 

Sa recherche sur Green Fluorescent Protéine (GFP), un marqueur génétique de bioluminescence qu'il a isolé dans victoria Aequorea, ou la Méduse du Cristal, trouve une application pratique dans le développement d'une méthode d'indexer des niveaux de toxicité et pollution dans les corps de l'eau à travers le 'expression' a fourni par 'gènes du journaliste. Les créatures qui étaient 'transfected' avec le 'gènes du journaliste est devenu expressif, comme en eux pourrait être stimulé à 'incandescence' en réponse à la présence de matières toxiques. This technique, harmless in itself, became a bio-sensor, a living reporter and vital tool in the maintenance of the health of aquatic ecosystems.

 

THE SPLIT

 

Les coraux luisent pour contrecarrer le poison de radiation ultraviolette et la méduse cristalline est moissonnée pour 'gènes du journaliste aider détectent la toxicité: There is a connection between the luminous and the toxic.

Nothing that does not live need be concerned with a toxin. The conditions that enable living cells to grow are accompanied by the circumstances that cause their decay. The environment, internal drive, or external stimuli that causes decay to outpace or arrest growth gets called toxicity. It can be poison, it can be pollution, it can be a cure, it can be waste, and it can be runaway growth.

 

Toxins also become the foundation of the systematization of exclusion and hierarchy. Nous pouvons apprendre à ne pas répéter le non-penser profond de civilisation Indic sur la relation de toxines et vie qui ont porté sur-et continue des milliers encore-pour d'années. Toxicity has been made a burden that must be borne by a large number of people, while a few can keep themselves pure. The difficult task of keeping the biosphere clean of stench and of the poison that arises from faecal or dead matter was thus partitioned. The handling of death, of infectious disease, of human and animal waste, and of the residues of production was not for people with time, power, and wealth.

 

The sharing of shadows was extinguished.

 

The care of life and the care of self are not possible without care with toxicity. We have to think about our sickness, our offal, and our residues of the cycles of consumption and production without cruel partition, masked as destiny. Each hillock of refuse on the outskirts of a city represents a demand made by the present on the future, with no promise of recompense, until the archaeologists come calling. The splitting of the luminosity of care from the shadows of the toxic is detrimental to the future of life on this planet.

 

TOXIC GLOW

 

Un effet mystérieux du fondre d'un réacteur nucléaire est une sensation de lumière enthousiaste que peut être éprouvée par les êtres humains mais ne peut pas être vue devant ses yeux. C'est attribuable à un phénomène Radiation as.erenkov connue dans quelles particules qui peuvent voyager plus vite que la lumière est émise par un fondre nucléaire ou un 'incident du criticality.' Ces particules réagissent réciproquement avec le liquide dans l'humour vitreux de l'oeil humain pour créer un 'incandescence bleue' ce peut être 'expérimenté' intérieurement par le nerf optique et a transmis comme une sensation de lumière au cerveau, sans être 'vu' comme un extérieurement phénomène optique observable parce que ces particules bougent plus vite que lumière. C'est comme si l'oeil sentait une lumière, là-bas, devant lui, c'était néanmoins pas 'dans' l'environnement des témoins humains. The same thing can happen to astronauts exposed to solar radiation, which is emission from nuclear explosions that are constantly happening in the sun in outer space.

This glow, beautiful though it is, is also a marker of toxic radioactivity that is experienced as a vision. This hostly, spectral glow is said to have been experienced by people who worked in the Fukushima Nuclear Plant in the aftermath of the nuclear accident. In our understanding, the toxicity of our time has to be encountered with a cultivation of this spectral glow. L'artiste essaie de sentir cette luminosité, sa beauté et son danger, afin que nous puissions voir le fondre qui se passe autour de nous tout le temps et nous apprend comment à survit-et se développer. We have to begin to think of life with toxicity, and with the self-knowledge that banishment is a folly.

 

ANTASHIRA, AN UNTRANSLATABLE

 

A Bengali word antashira can be used to speak of an intrinsic flow and pervasiveness that creates a sensory layer which flows within our daily lives. Antashira is like the energy currents of the nervous system, like qi. It shapes life in all its extensibility. Today, the world needs to draw sustenance, inspiration, and strength from within varied antashira, our intrinsic-pervasive forces, that flow between all of us as we re-fashion relationships between the microcosm of singular lives, the connected life of the planet, and the macrocosm of the universe.

 

 

YOKOHAMA TRIENNALE 2020 COMMENCER AVEC L'EPISOD.S

 

Sometimes we forget the simple fact that there are about 1000 days between two Triennials. We want to consider some part of these days as a passage where many (from all over the world) regard, scrutinize, and wonder upon the various impulses shaping this specific edition. By expanding our conversation, we could soften hard partitions between discourse and practice, research and art making, the minor and the major, concealment and revelation.This conversation needs to course through the way artworks and utterances are anticipated, absorbed, and relayed.

 

Nous offrons une séquence d'intermittent, événements de courte-durée que nous appelons Epis.dos (du japonais pour 'épisodes), donc comme fournir une occasion pour les telles conversations. Le mot qu'Epis.do est choisi de considérer ce qui se passe lorsqu'une scène saisit l'attention d'un temps. For example, what happens when we witness a sudden change of temperature? What happens if we try to look upon an eclipse through an over-lit sky? Or, what happens when an improbable synchronicity appears between unrelated instruments?

 

L'Epis.dos tissera dans exubérances de production artistique collective, réflexions tranquilles et spéculation sur les matières, associations cependant former dans un futur pas si distant, traversals de mondes soniques, enquêtes dans surfaces dures d'infrastructure et gaspille, curiosités au sujet d'actes impressionnants dans les arènes de sport, et compte le "temps d'intermédiaire", un temps aux 1000 jours prochains.

 

Invité à Epis.dos est artistes, conservateurs, cineastes, danseurs, musiciens,
performers and futurists among others. They will experiment in gatherings that play out unrehearsed historical propositions, risk uncertain stories, elaborate on itineraries of ideas, and listen to ecological and historical soundings from other moments.

 

Pendant que l'exposition de Yokohama Triennale 2020 est site - et temps spécifique, Epis.dos prendra part Yokohama aux conversations avec communautés différentes de sites temporels disparates à travers leurs propres moyens.

 

L'Epis.dos commencera à Yokohama en novembre 2019 avec Epis.do 00 "Partage Nos Sources". Les événements alors déménagent à Hong-Kong, à New Delhi, et à Johannesburg commencer des conversations sur Justice Discursive et alors déplier intensivement à Yokohama pendant la phase d'exposition du Triennale juillet initial commencement 2020.

 


References:

 

Le Grand Coup Joue à la télé

https://www.nasa.gov/vision/universe/starsgalaxies/cobe_background.html

 

Jack T. O'Malley-James et Lisa Kaltenegger, Mondes Biofluorescent" – II. fluorescence Biologique induite par Évasements UV stellaires, un nouveau biosignature temporel", Avis Mensuels de la Société Astronomique Royale, Volume 488, Publient 4 (octobre 2019), pp. 4530.4545.

 

Tom Gill, Yokohama Street Life: The Precarious Career of a Japanese Day Laborer [Asia World Series of Publications] (London: Lexington Books, 2015).

 

Svetlana Boym, "scénographie d'amitié", Cabinet, publie 36 "amitié (hiver 2009.2010)." Online article: http://www.cabinetmagazine.org/issues/36/boym.php

 

Hariprabha Takeda, Bongomohilar Japon Jatra (le voyage d'UNE Femme bengalie à Japon), en premier publié dans Dhaka, 1915. Reprinted by Sahitya Prakash Publishers, Dhaka, 1999. English translation from Bengali by Debjani Sengupta, commissioned for Yokohama Triennale 2020.

 

Emma Flatt, "La Qualité d'auteur et Signification de l'al Nuj.m - 'ul.m: UNE Encyclopédie Astrologique de seizième-siècle de Bijapur", Journal de la Société Orientale américaine, Vol. 131, No. 2 (April.June 2011), pp. 223.244.

 

Osamu Shimomura, "Conseil à Étudiants Qui sont Intéressés à Étudier la Chimie de Bioluminescence", Bioluminescence: Chemical Principles and Methods (Singapore: World Scientific Publishing, 2006), pp. 375.378.

 

Moyens Raqs collectif, "la division égale de toxicité", Livemint (29 majestueux, 2018). Online article: https://www.livemint.com/Leisure/JuxEvOeT79uyhy5q75DRbI/Raqs-Media-Collective-dreamsof-an-equal-division-of-toxicit.html

 

E.D. Clayton, Anomalies of Nuclear Criticality, Revision 6 (Washington: Pacific Northwest National Laboratory, 2010).

 

Je commence avec un épisode